Un été indien

Lu, vu, entendu


Vu : Visite d’un domaine viticole chilien. C’est à mi-chemindomaine Montsecano à Casablanca entre Valparaiso et Santiago que trois chiliens et un viticulteur alsacien ont réuni leurs savoirs-faire pour créer un vignoble en 2005. Bien leur a prit, ce vin a été désigné 2 fois meilleur pinot noir du Chili. La visite du vignoble, cultivé en biodynamie et travaillé à la main fût une vraie petite pause nature avec Julio, l’un des propriétaires. Ce petit domaine de 5 ha se démarque des autres domaines de la vallée de Casablanca que nous avons pu apercevoir dans lesquels même la dégustation est payante (12€ pour 3-4 vins).

Entendu : la minga, est une particularité de la culture de l’île de Chiloé. Lorsqu’une famille souhaite changer de lieu d’habitation, elle déplace sa maison avec elle (normal!). Elle réalise donc une minga, c’est à dire qu’elle fait appel à ses voisins, ses amis, sa famille, tous les villageois pour l’aider à entreprendre le déménagement. Comment est-ce possible ? La maison, entièrement faite en bois, est placée sur d’énormes rondins de bois et est ensuite tirée par des bœufs jusqu’à la mer. Puis, la maison flotte comme un bateau jusqu’au lieu de débarquement et les bœufs prennent à nouveau le relais pour l’amener au lieu convenu. Désormais, la minga se réalise pour faire perdurer une coutume pour le plaisir des touristes et des villageois. Par ailleurs, la minga désigne aujourd’hui tout travail communautaire. Par exemple si Martine a besoin de récolter son champ de patates, elle annonce qu’elle va faire une minga-patate ce week-end et tout ceux qui le peuvent et le veulent viennent aider. En échange, un curanto est servi à tout le monde : un plat traditionnel (composé de moules, petites et grandes, de palourdes, de saucisses, de poulet, de porc, de patates et de galettes de pommes de terre, que du bon !!) qui cuit sur des pierres chaudes disposés dans un trou creusé dans la terre.
Vidéo d’une Minga

Entendu : La crise du Saumon. En 2008, le Chili devint le leader mondial de la salmoniculture devant la Norvège et l’île de Chiloé la zone à la plus forte concentration de saumons du monde. Puis vint le virus ISA, une maladie du saumon qui toucha tous les élevages à 2000 km à la ronde. Ce secteur de pêche soutenu par de forts investissements privés, a vu sa production chuter entraînant plus de 20 000 licenciements au Chili.

Vu : Le quartier La Victoria à Santiago ; ce quartier est une des visites qui nous a beaucoup marqué.  La Victoria est l’un des premiers quartiers d’habitat spontané d’Amérique du Sud. En 1957, un groupe d’habitants d’un secteur pauvre de Santiago décide d’aller vivre ailleurs en vue de meilleures conditions de vie et décide d’occuper un terrain qui appartient à l’Etat. Après avoir résisté au délogement, les habitants construisent le quartier sur deux bases principales : une organisation rigoureuse et le principe de l »auto-construction. Ainsi, toutes les décisions importantes passe par l’étape du débat collectif et les bâtiments publics comme l’école et le centre de soins sont bâtis par les habitants eux-même. La Victoria est ainsi devenu un modèle d’action sociale pour de nombreuses villes d’Amérique du Sud  non seulement parce qu’il suppose une rupture complète avec le principe de propriété individuelle mais aussi parce que les femmes ont joué un rôle moteur dans la lutte et la promotion de leur quartier. Aujourd’hui encore l’esprit communautaire et l’autonomie subsiste,  malgré une surveillance accrue de l’Etat qui tente de reprendre le contrôle sur ce quartier qui souffre par ailleurs d’un trafic de drogues important. Plus d’infos

Vu : best’of chiloé

Cette entrée a été publiée le 13 janvier 2014 à 2 h 51 min et est classée dans Chili, Lu, vu, entendu. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

2 réflexions sur “Lu, vu, entendu

  1. Le , Elisabeth a dit:

    Certaines photos sont dignes de photographes pros!
    Pas mal les 2 auto stoppeurs, c’est un automobilistes qui vous a pris en photo?

  2. Le , Louis Marie et Elisabeth a dit:

    Toujours aussi beau , quel dépaysement, c’est quand qu’on prend le sac a dos!!!
    bises à vous 2

Répondre, discuter, réagir ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s