Un été indien

Lu, vu, entendu


Lu : L’Argentine, avant-gardiste du droit des minorités sexuelles. « En 2012, la présidente Christina Kirchner a promulgé une loi sur l’identité des genres qui permet à toute personne qui le désire de modifier légalement le sexe et le prénom sous lesquels elle a été déclarée à la naissance. Pour les personnes qui souhaitent obtenir des changements physiques, un service multidisciplinaire, baptisé « trans » fonctionne depuis 2005. Il est composé d’endocrinologues, de chirurgiens, et de psychologues qui prennent en charge intégralement et gratuitement des personnes en transition de genre. Si on peut considérer cette loi comme progressiste, on peut noter paradoxalement que l’avortement est toujours illégal. » Le Monde, juillet 2012

Vu : La forte dévaluation du peso argentin. La semaine dernière le gouvernement a fortement déprécié la valeur du peso argentin face au dollar. Il en résulte une forte inflation et seuls les plus aisés (revenu supérieur à 500 € soit deux fois le salaire minimum) ont accès officiellement aux dollars devenus??????????????????????????????? désormais la monnaie d’échange pour les transactions immobilières. Pour nous, ce fut un exercice économique en temps réel ! Il n’y a pas mieux pour comprendre que les billets que nous avons dans les mains n’ont que la valeur que leur accorde le marché financier international. A notre arrivée en Argentine, nous changions 100 dollars contre 900 pesos, et cette semaine contre 1200 pesos, soit environ 30 dollars de plus dans notre portefeuille, l’équivalent de 3 bouteilles de Malbec !

Lu : Le soja transgénique = l’or de l’Argentine. Si on connaît les méthodes de Monsanto (intimidation envers les communautés locales pour récupérer leurs terres, utilisation massive de pesticides dangereux pour l’environnement et entraînant malformations de foetus, cancers et leucémies pour les personnes les plus proches des cultures), l’état argentin tire l’essentiel de ses ressources d’une taxe à 35% appliquée sur chaque tonne de soja exportée. Pas étonnant que la population se révolte

Lu : Gaz de schiste en Patagonie. Toujours à la recherche de plus d’exportations (et donc de taxes) pour combler son déficit, le gouvernement argentin a signé un accord avec la compagnie pétrolière américaine Chevron lui accordant l’exploitation d’un des plus grands champs de gaz et pétrole de schiste du monde. Le tout sans consultation des peuples indigènes vivant sur ces terres …

Vu : Best-of Buenos Aires

Cette entrée a été publiée le 5 février 2014 à 15 h 46 min et est classée dans Argentine, Lu, vu, entendu. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Répondre, discuter, réagir ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s