Un été indien

Traversées sentimentales


Les plus beaux paysages sont ceux qui nous entourent à 360°C, quand on ne sait pas où regarder. Alors on a envie de tourner sur soi-même comme tournent les poupées dans les boîtes à musique et de s’imprégner de tout ce qui nous entoure. On en a le vertige mais surtout il s’agit de ne pas perdre, ne serait-ce qu’une seule minute, ce que l’on voit pour la première fois dans sa vie et certainement aussi pour la dernière.

On l’appelle beauté cette image qui se présente et s’impose à nous, une beauté qui apparaît d’un ordre supérieur. Elle seule introduit de l’harmonie dans le cour chaotique de la vie. Il y a de l’ordre dans la matière, de l’ordre dans la lumière, de l’ordre dans les couleurs. Tout semble avoir été déposé là dans une recherche minutieuse et profonde de l’équilibre parfait. Tous les détails valent le coup d’œil mais ce qui nous enivre, c’est le tout, l’effet général, le tableau.

Ils sont beaux aussi les gens, là bas, admiratifs et muets, comme si le silence les aidaient à mieux contempler. Telles des silhouettes inanimées, ils paraissent sombres face à l’éclat du paysage. Ils ont l’air d’attendre leur passage sur la scène de ce théâtre qu’est le monde. Le théâtre dans lequel ils jouent chaque jour le rôle qu’ils doivent jouer. Celui où ils font bonne figure, où ils sont des parents attentifs, des professionnels dynamiques, des amis à l’écoute, des amants passionnés; le rôle que nous cherchons éternellement et qui nous fera devenir de Grandes Personnes. Mais nous restons tout-petits face à l’immensité de cette PachaMama….


Il faudrait leur dire à eux aussi -à tout ces gens qui nous gouvernent, souvent nous dominent et parfois nous oppressent- que leurs vies ne sont rien face à cette énorme face du monde; à tous ces gens qui mettent nos??????????????????????????????? existences dans des emballages plastiques et nous font manger des OGM. Il faudra leur dire qu’ils ne sont que des tout petits êtres face à cette vallée de roche qui existe depuis des millénaires. Il faudra leur dire de remballer leurs idéaux de première classe avant qu’ils ne détruisent cette beauté à coup de pétrole, de technologie et de lobotomie de cerveaux ; avant que toutes les neiges éternelles ne finissent bouillies par l’allégresse de la performance et de la spéculation.

Traverser des étendues de paysages vierges de vie humaine m’a fait « résonner. » La résonnance est une idée développée par le sociologue et philosophe Hartmut Rosa. Il cherche à expliquer pourquoi certaines personnes sont capables de résonner, c’est à dire d’avoir un « rapport au monde ouvert, élastique et fluide« , de voir le « monde comme un lieu de défis passionnants et de possibilités attirantes« . A l’inverse d’autres -à conditions sociales égales- n’y parviennent pas. Le monde leur apparait comme « hostile, froid, vide et sourd. » Il montre alors comment se forment et se détériorent « les axes de résonance. » Il dit par exemple que « la concurrence et l’accélération parce qu’elles sont anxiogènes sont par nature des agents destructeurs de la résonance« . A l’inverse, « au sommet d’une montagne ou au bord de la mer, émus par les éléments, les hommes se sentent en relation avec une sphère de résonance vivante. »  Selon lui, nous sommes entourés de sphères de résonance : le sport, l’art, la nature par « lesquels nous sommes touchés et saisis, par lesquelles la vie et les flux nous traversent…« 

Alors, pour l’année 2014, nous vous souhaitons de résonner…

Cette entrée a été publiée le 1 janvier 2014 à 6 h 00 min et est classée dans Chili. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

5 réflexions sur “Traversées sentimentales

  1. Le , claude a dit:

    merci pour ce texte plein de sens pour ce premier janvier 2014
    à l’aurore de cette nouvelle année,nous vous souhaitons de vous émerveiller la ou vous serez ,de traduire dans vos sphères de résonance vos motifs d’espérance,vos coups de gueule,vos émotions…

  2. Le , Elisabeth a dit:

    Ce voyage vous aura fait découvrir de nombreux talents, entre autre d’écrire des textes très profonds, très impliqués et à la fois poétiques…
    Bonne année à vous deux! Bon vent vers tous les horizons que vous découvrirez ensemble!

  3. Le , Cathes a dit:

    Je vous kiffe ! Vous lire me fait résonner et je pense savoir exactement la sensation que provoque ce sentiment dont vous parlez si bien. Je n’avais jamais mis de mot dessus. Merci la sociologie de nous permettre de réfléchir et de nommer ce qui fait la vie. Enfin merci Lulu, aussi.

    Nous sommes le 02 janvier, j’ai pensé à vous le 24, le 25, le 26, le 27, le 28 .. enfin je pense un peu à vous chaque jour. On a passé un chouette réveillon, j’aurai aimé partager ça avec toi. Rien à voir avec votre grande aventure, mais c’était simple et humain, ça vous aurait plu je pense. Coeur Coeur ma copine

  4. Le , sylvie et jean-louis a dit:

    Merci à vous pour ces textes et ces photos qui résonnent en nous et nous font rèver. Nous vous accompagnons dans votre aventure, votre découverte du nouveau monde, parfois loin de nos réalités quotidiennes mais aussi souvent si proche comme en témoignent vos commentaires et votre étonnement de certains comportements de nous « humains » face à notre terre nourricière.
    2014, une espérance pour poursuivre notre prise de conscience à travers des témoignages comme les vôtres et évoluer vers des attitudes citoyennes et des valeurs comme la rencontre et le partage, le respect….
    Bonne année à vous, belles rencontres, joyeuses surprises, sincères amitiés et profondes amours!

  5. Le , Lebeau a dit:

    Je poursuis donc ma lecture et ce post superbe me remet en mémoire une anecdote de je ne me souviens plus qui (je crois que c’est Giono…) qui décrit un matin dans le désert au moment ou les pierres craquent et gémissent (dilatation thermique) et ou le « régional de l’étape » explique au « touriste » que « c’est le Diable qui pleure sur la beauté du Monde »…

    A plus

    Bises Marc

Répondre, discuter, réagir ...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s